Mon FTP ne s’améliore pas, coach!

Avr 26, 2021 | Francis Bachand | 0 commentaires

Mon FTP ne s’améliore pas, coach!

Le FTP (Functional Treshold Power) est devenu, avec les années, la mesure ultime et la référence. Mais est-ce logique et est-ce la seule mesure?

L’intérêt à connaître son FTP devrait être identique à celui de connaître sa PAM (puissance aérobie maximale). Il s’agit ici d’outils de mesure de progression ou de régression. Afin de bien relativiser, rappelons-nous simplement que le plus important déterminant de la performance dans les sports d’endurance, c’est la PAM 😊

Commençons avec un peu de terminologie afin de parler le même langage.

 

Le FTP 

En français, le FTP est le seuil de puissance fonctionnelle. Pour résumer, c’est la puissance moyenne sur un effort maximal d’une heure.

Le FTP correspond généralement à 72-77% de la PAM. Toutefois, cette façon de calculer votre FTP est à proscrire. Elle est vague et ne reflète pas le niveau d’aérobie. Il existe plusieurs méthodes, mais la plus connue demeure le test de 20 minutes et l’estimation de la puissance moyenne maximale.

FTP = 95% du résultat (+/- 3%)

 

La PAM

La PAM est d’une très grande utilité. Il s’agit de la puissance développée lors d’un exercice où la consommation d’oxygène par le système cardiorespiratoire est à son maximum (VO2max). Elle peut se mesurer simplement en réalisant un test progressif et maximal par paliers de 1 minute, ou encore, un test de puissance maximale sur 5 minutes.

 

As-tu travaillé ta puissance cet hiver?

Maintenant, selon ton profil cycliste, plusieurs « chemins » d’amélioration sont possibles. En effet, un cycliste débutant et intermédiaire verra son FTP s’améliorer rapidement, et ce, même si le travail avait comme cible la PAM. À l’inverse, un cycliste aguerri devra, en phase hivernale, miser sur une augmentation de la PAM afin de « lever le plafond » et laisser un peu de place pour l’augmentation éventuelle de son FTP.

Au printemps, lorsque les intervalles s’allongent et que leur pourcentage d’effort s’abaisse vers le FTP et le travail spécifique , il faut se donner le temps de faire la transition. Ce travail d’endurance, combiné à un bon travail ciblant la PAM en saison morte sera gage d’une amélioration notable, après quelques heures en selle! 😊

Bonne saison, les machines!

Francis Bachand

Entraîneur Capitale Triathlon – Capitale Natation

INSCRIS-TOI À L'INFOLETTRE

Tirage à chaque mois d’un plan d’entraînement et d’un cadeau de nos partenaires

Merci pour ton inscription!