En 2019, ça sert à quoi, un coach? | Capitale Triathlon
4512
post-template-default,single,single-post,postid-4512,single-format-standard,,qode-title-hidden,columns-3,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-11.0,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2.1,vc_responsive

En 2019, ça sert à quoi, un coach?

En 2019, avec toutes les technologies et l’accès à l’information, il est légitime, voire pertinent, de se poser la question : ça sert à quoi, un coach?

En fait, un coach est un humain qui prendra en charge tes décisions d’entraînement. Il te forcera à prendre congé quand ce sera le temps et aura soin de te concevoir une planification annuelle progressive afin de t’amener à tes objectifs.

La même recette ne peut pas s’appliquer pour tous. Nous avons tous des facteurs externes influents différents : stress, travail, sommeil, etc. Nous sommes dotés d’un corps différent et d’une capacité physiologique différente : indice d’endurance, Vo2Max, capacité de récupération, etc.

 

 

Alors pourquoi toujours chercher la «recette» facile? Nous avons tendance à idolâtrer les athlètes professionnels qui, par exemple, sont vegans ou courent avec des Saucouny. On se dit : si Lionel Sanders ne fait que manger du freshi et ça marche, ça fonctionnera pour moi aussi! 😊

On cherche le raccourci par paresse, par faiblesse. Prendre le chemin le plus long et progressif jusqu’à ton objectif est la chose la plus sensée. Point à la ligne.

Un coach saura lire dans tes entraînements. Il analysera tes performances, ton assiduité et saura placer le repos ou la surcharge au bon moment.

Un coach adaptera ton plan quand tu auras une solide grippe d’homme.

Un coach, c’est un contact humain, une personne avec qui tu es lié par le désir du dépassement.

Être coach, c’est le plus beau métier sur terre!

 

Francis Bachand

Entraîneur et Fondateur

Capitale Triathlon / Triathlon Duchesnay

Aucun commentaire

Partager un commentaire