Lancement du CNNC, le premier club de natation non compétitif au Québec! | Capitale Natation
8285
post-template-default,single,single-post,postid-8285,single-format-standard,theme-bridge,woocommerce-no-js,,qode-title-hidden,columns-3,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-11.0,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2.1,vc_non_responsive

Lancement du CNNC, le premier club de natation non compétitif au Québec!

D’abord, un peu de statistiques…

Chaque année, environ un tiers des sportifs de 10 à 17 ans abandonnent la pratique d’au moins un sport, le plus haut taux d’abandon se produisant vers l’âge de 11-12 ans. Sept adolescents sur dix tournent le dos au sport à l’âge adulte, dont deux fois plus de filles que de garçons, selon le programme éducatif Respect et Sport.

Selon les recherches de Kino Québec, les blessures ne sont pas la cause première d’abandon. Ce serait plutôt le sentiment de ne pas être à la hauteur et la baisse des performances découlant de blessures.

MAINTENANT, PARLONS NATATION

Ce n’est plus vraiment un secret, nous avons lancé Capitale Natation il y a maintenant six mois. Le club est jeune, dynamique, mais surtout différent (entre autres, grâce à l’analyse vidéo sous-marine et au coaching). Ce service parle beaucoup aux adultes. De facto, nous voulons un club complet qui réunira jeunes et adultes. Donc, à la question: qu’est-ce qui s’en vient? Voici la réponse.

Nous lancerons en septembre le CNNC, le premier club de natation non compétitif au Québec. L’idée de lancer ce club nous est venue d’un long questionnement. Loin de vouloir démoniser la compétition, nous désirons lui retirer un peu de son importance.

 

LA PRESSION… OU PAS

À la suite de nos recherche, un dénominateur commun nous a frappés : les nageurs sont tous poussés vers la compétition et la pression est énorme. L’attention dans les clubs est mise sur les meilleurs nageurs. La pression de performer, l’obligation de se comparer et le stress qui s’y rattache pèsent sur les athlètes. Par ailleurs, une fois que le jeune a réussi son junior 10, au Québec, aucune structure non compétitive ne lui est proposée. Il entre dans le moule et doit suivre la parade du chronomètre.

Soit dit en passant, nous sommes très conscients que les compétitions sont une étape dans le développement d’un athlète. La création du CNNC viendra simplement ajouter une option différente dans un paysage qui peut varier. Nager pour le plaisir de s’améliorer, nager pour battre ses propres temps.

Croyez-vous qu’il est possible de développer un nageur aussi performant sans ces contraintes externes? Nous y croyons fortement.

 

NOTRE STRUCTURE

Nous organiserons deux fois par année une compétition optionnelle pour tous nos nageurs. Elles serviront de motivation pour nos jeunes et nos adultes. Elles seront intra-muros et ne seront aucunement obligatoires.

La vision de coaching de Capitale Natation restera la même : deux entraîneurs présents, actifs et dynamiques lors des séances. Les entraînements auront comme objectif la vitesse et la technique, mais on ne vous donnera pas notre recette! 😊

La première session débutera le 14 septembre 2020 et se déroulera dans cinq différents bassins de Québec, selon 13 plages horaires variées.

Finalement, nous laisserons tout simplement nos jeunes être des enfants. Après tout, le sport est un loisir. Ces jeunes n’atteindront probablement jamais les Jeux olympiques, alors que le plaisir associé à la pratique sportive les accompagnera toute leur vie.

Les pré-inscriptions ouvrent sont ouvertes et nous accueillerons 70 jeunes en septembre.

Pour lire plus d’information sur Capitale Natation rend toi ICI

Pour t’Inscrire par ICI

 

Francis Bachand

Fondateur et entraîneur chef Capitale Triathlon / Capitale Natation

Diplômé de l’institut national du sport

__________________________________

 

réf

Thibault G (2011). Conférence au congrès Le rendez-vous des entraîneurs 2011; Sherbrooke. Comité scientifique de Kino-Québec (2011)

L’activité physique, le sport et les jeunes – Savoir et agir. Secrétariat au loisir et au sport, ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, gouvernement du Québec. Avis rédigé sous la coordination de Gaston Godin, Ph.D., Suzanne Laberge, Ph.D., et François Trudeau, Ph.D., 104 p.

Kino Québec 00224 Thibault G

Aucun commentaire

Partager un commentaire