Ta saison est à l'eau ? | Capitale Triathlon
9013
post-template-default,single,single-post,postid-9013,single-format-standard,theme-bridge,woocommerce-no-js,,qode-title-hidden,columns-3,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-11.0,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2.1,vc_non_responsive

Ta saison est à l’eau ?

Une saison de développement!

 

Tu angoisses face à ta saison de triathlon qui est fort probablement à l’eau?  C’est peut-être l’occasion de faire les choses différemment. De le faire mieux et de te donner le temps de bâtir une base solide.

Bon j’entends déjà les puristes me dire « oui, mais on ne sait pas encore si l’humanité va survivre alors ce n’est pas le moment de penser à toi » et bien nous sommes triathlète donc de loin, supérieurs à l’humanité. 😊

 

Contrôler le contrôlable

 

Il ne reste pas grand-chose que nous puissions contrôler, l’entraînement reste et restera un facteur contrôlable. Voici 3 façons de bien contrôler l’incontrôlable 🙂 :

  1. Ne tombe pas dans la défaite facile du « tracas humanitaire » pour ne pas t’entraîner et t’ouvrir une bouteille de vin chaque soir comme si c’était le dernier. Un jour, tout le monde reprendra les courses, toi aussi. Assures toi d’être prêt.
  2. Faire les choses de façons différentes et miser sur ce qu’on n’a jamais fait est gage d’amélioration. Change ta recette et je te prédis ta meilleure saison en 2021.
  3. Devenir meilleure, s’est aussi s’entraîner en ayant un objectif auto mesurable. Tu dois être en mesure de vouloir courir ton 5 KM en 19 minutes, sans personne. Tes pattes, ton cerveau, ta motivation, ton chrono.

 

Revoir ses objectifs

 

En résumé, revoir ses objectifs et développer ses faiblesses progressivement me semble un très bon plan. Faire preuve de flexibilité…c’est  pas seulement musculaire!

Bon allez les triathlètes, à l’entraînement…et ne me dites pas que vous n’avez pas le temps 😊

 

 

Par Francis Bachand

Fondateur et entraîneur – Capitale Triathlon

Aucun commentaire

Partager un commentaire