Utiliser le passé

Utiliser le passé

Et voilà, la fin, mais aussi le début. Je quitte les Forces canadiennes après 16 ans, disons-le, de bons et loyaux services. Pour les gens qui se demande, « Mais tu faisais quoi dans les Forces canadiennes coach? » et bien c’est une bonne question!

Le point de départ

Je viens de Montréal et j’ai eu la chance d’être élevé par la meilleure mère sur la terre; la mienne 😊 . Issues d’une famille assez pauvre, moi, ma mère et ma sœur avons vécu l’inimaginable dans un petit 4 et demi en banlieue de Montréal. J’ai mangé du Kraftdinner et du cordon bleu plus souvent qu’à mon tour, mais ça… c’est des bons souvenirs 😊

J’ai donc, à 18 ans, décidé de joindre les Forces canadiennes! Quelle idée! Je me suis enrôlé comme homme d’équipage, version « fancy » de Chauffeur de tank! Les premiers mois serviront aux études, en l’occurrence ; cours de recrue, cours de métier et cours de soldat des armes de combat. Je réalise rapidement que malgré une forme physique irréprochable, mon défi dans l’armée serait de… me trouver un défi dans l’armée!

Une réorientation

Après quelques années dans les armes de combat, la prise de conscience se fait, ce métier n’est pas fait pour moi, il ne me « passionne » pas du tout. J’entreprends alors une réorientation en administration et finance, choix judicieux et représentant un bon défi.

Le sport

Mes premières années dans les Forces n’ont pas été sous le signe du sport et de la santé. Heureusement la raison sera revenue et les sports de haut niveau offert dans l’armée comblent le sportif en moi. J’atteins le niveau national et remporte le titre d’équipe national junior à l’âge de 27 ans. Bon, n’allez pas chercher le lien avec le triathlon, il n’y en a pas!

J’ai donc débuté le triathlon en 2007, après le squash. L’armée aura su, durant toutes ces années comblez études, dépassement et forme physique.
Je quitte donc les Forces le 31 janvier 2018 pour vivre de ma passion via mon entreprise. En 2012, je fonde le club Capitale Triathlon et le Triathlon Duchesnay. Depuis ce jour, la croissance et le développement sont très constants.

 

La discipline

L’armée est maintenant, 16 ans plus tard, ma façon de « coacher » ma façon d’être. Lors de mon enrôlement, jamais je n’aurai pensé un jour fonder mon entreprise. Jamais je n’aurai pensé que la discipline militaire aurait cet impact positif sur ma vie. Je ne regrette aucune minute passée à servir mon pays. Je regarde devant, loin devant.

 

 

Ma vocation à changer, mais mon ADN restera toujours, celle des Forces canadiennes.

Et voilà qui je suis.

 

Francis Bachand
Entraîneur et fondateur Capitale Triathlon

2 Commentaires
  • Alain St-Martin
    Publié à 17:05h, 31 janvier Répondre

    Bravo et Félicitations Francis. J’ai adoré travailler à tes côtés. Au plaisir de se croiser. 👍😊

  • Marie eve Arsenault
    Publié à 09:19h, 11 février Répondre

    Bravo Francis pour tous tes dépassements dans les Forces. Tu as inspiré beaucoup de gens, dont moi! Le vélo, la course… mais j’ai jamais réussi la natation par contre!! Hihi !! Bonne chance et au plaisir de se voir !

Partager un commentaire