Parce que t’es pas une chochotte

Parce que t’es pas une chochotte

Bon, je sais… tu n’as pas beaucoup de temps. Je serai bref!
Dans quelques jours sera ton premier 70.3 de la saison… « Ça ira », te dit le coach.

C’est rare, voire impensable que TOUT se passe comme prévu! Alors, en quelques lignes, je vais tenter de te dire comment… ça pourrait aller!

  1. Le petit stress de la veille t’envahira juste avant le dodo. Même si tu te couches à 19h30, tu fermeras les yeux vers 23h.
  2. Après un déjeuner qui te lèvera le cœur (chu pas stressé!), tu visiteras la toilette à quelques reprises. Y’a du bon… tu approches de ton « race weight »!
  3. Ce n’est qu’une fois rendu à la transition que tu te rappelleras où est ton foutu body glide…
  4. Dernier post Facebook et Instagram! (Comme si tu allais mourir!)
  5. Départ. Tu nageras assurément trop vite et finalement, le parcours sera trop long… Un classique!
  6. Transition no 1, comme un chef… assez dur de merder ça!
  7. Ton vélo sera sans drafting. Si c’est le cas, tu as le mérite d’être dans le 15 % des « vrais ».
  8. Transition no 2, comme un chef qui est… un peu racké!
  9. La course à pied en contrôle… surtout quand tu croises un athlète de ton club!

Finalement… quand tu seras sur le parcours de course à pied, à chaque moment où tu penseras à ralentir, à chaque moment où tu penseras à marcher, rappelle-toi que tu croiseras un athlète Capitale Triathlon bientôt. Et que lui, ne marchera pas! Accroche-toi à la force du club et rappelle-toi qu’on fait tout ça pour se sentir vivant et avoir des histoires à raconter!
Bonne compétition!

Francis

Aucun commentaire

Partager un commentaire